Feu bactérien

vaud

Le Canton informe que la stratégie prophylactique mise en place depuis plusieurs années dans le cadre de la lutte contre le feu bactérien a prouvé son efficacité.

Il rappelle que la plantation de certaines plantes-hôtes du feu bactérien est proscrite : Cotoneaster sp. et  Stranvaesia (Photinia davidiana et nussia) au niveau national (depuis 2002) et Pyracantha (buisson ardent) à l'échelon cantonal (depuis 2011) ainsi que des Crataegus (aubépines) à moins de 4 km d'un verger intensif ou conservatoire d'anciennes variétés ou d'une pépinière de fruits à pépins (Règlement sur la protection des végétaux du 15 décembre 2010, art. 16, (RPV, 916.131.1)).

Plantes-hôtes du feu bactérien

Il rappelle également que face à une plante suspectée d'être atteinte par le feu bactérien, il est obligatoire de l'annoncer au contrôleur communal ou à la Police phytosanitaire qui organise la lutte contre cette maladie dans le Canton (021 557 92 72). 

Informations complémentaires